LES TROUPEAUX INVITES

L'ABONDANCE
un nom amplement mérité.

Originaire de la vallée qui porte son nom, l'ABONDANCE est issue du grand groupe jurassique dont la diffusion est liée au peuplement Burgonde.

Cette race est aujourd'hui essentiellement présente dans 13 départements français, en majorité en région Rhône-Alpes et dans le Massif Central ; elle compte plus de 150 000 têtes de bétail, dont 65 000 vaches laitières..

De silhouette fine, plantée sur des pattes bien solides, l'Abondance pèse autour des 650 kg pour 1,35 m au garrot. Elle a une " belle gueule " : tête blanche, épais chignon blanc, cornes claires et assez longues, auréoles acajou autour des yeux et sur les oreilles (on parle de ses " lunettes "), muqueuses roses.

A la fois laitière (5800 kg de lait par an) et rustique, l'ABONDANCE est la laitière des zones de montagne et des zones difficiles. Son potentiel laitier est très bien exprimé en milieu particulièrement rude. Une longévité importante mène le quart des vaches jusqu'en 5ème lactation et au-delà. Le lait, riche en protéines, est transformé en fromages A.O.C bien connus comme le Reblochon, l'Abondance ou le Beaufort, et en tomme et en Emmental de Savoie.

Adaptée à la montagne : elle offre une grande résistance aux amplitudes thermiques (thermotolérance). Grande marcheuse, elle va chercher sa nourriture en alpage et valorise ainsi les surfaces fourragères dont elle ingère et transforme au mieux la production. L'Abondance hiverne en étable, entravée de 7 à 8 mois. L'été, elle passe plus de 100 jours en alpage jusqu'à 2 500 m d'altitude.

Selon l'INRA, son potentiel viande constitue un atout supplémentaire. La race est utilisée pour le croisement industriel grâce à sa très bonne aptitude au vêlage.

Les vaches de réforme offrent des carcasses de 300 à 380 kg, avec une ossature fine; les taurillons ont une croissance rapide et importante.